Rosé-des-vins-de-Provence.fr

Histoire du vignoble provençal

Un peu d'histoire :

La Provence : le plus ancien vignoble de France

La vigne fut introduite en Provence par les Phocéens au début du VIèmesiècle avant Jésus Christ. Lorsque les Grecs fondent Marseille (600 ans avant J.-C.), les premiers ceps de vignes sont plantés en terre provençale qui depuis ne les ont jamais quitté. Il faudra attendre la conquête romaine soit 4 siècles plus tard pour voir les vignes s'étendre dans le reste de la France et former les autres régions viticoles.

De nombreuses fouilles archéologiques à Marseille et au large des côtes ont permis de ramener quantité d'objets (morceaux de bateau, amphores grecques, romaines et gauloises) qui attestent d'une économie du vin structurée et très importante.

Fresque romaine illustrant le travail de la vigne Amphore à Vin Grecque de la cité phocéenne datant du VI<sup>ème</sup> Siècle av. J.C. (exposée au MuCEM à Marseille) Restes archéologiques d'une ancienne ferme vinicole gallo-romaine datant de l'an 46 av. J.C. à La Roquebrussanne (centre Var)
Vestiges grecs & gallo-romains

Rosé : historiquement la première couleur du vin.

verre de vin rosé au crépuscule

À cette époque les vins étaient de couleur claire apparentée aux vins rosés. Tout comme aujourd'hui les raisins étaient pressés immédiatement après la récolte. La macération des pulpes et des peaux (ce qui donne la couleur au vin) était alors inconnue.

Le vin est resté clair pendant des siècles et ce vin rosé est devenu un vin marginal qu'à partir du XVIIIème siècle au moment de la révolution. Afin de se démarquer de l'aristocratie, le rigorisme bourgeois institue le vin rouge en tant que vin de raison et le place au sommet de la hiérarchie œnologique. Trop connotés «ancien régime», le rosé s'estompe comme le concept de vin de plaisir, avec sa réputation de vin facile, de vin de fêtes galantes ou de liesse populaire.

En recherche perpétuelle de qualité.

Dans les années 1990 la Provence à inventé un «nouveau rosé» : plus clair et aromatique. Depuis, l’apport et le gain qualitatif a été considérable. Bénéficiant d'un terroir exceptionnel et d'un savoir-faire unique allié à technologie moderne, les vignerons provençaux produisent des vins à la qualité sublime.

Un centre de recherche unique au monde !

Créé au printemps 1999 à Vidauban, dans le département du Var par les acteurs de la filière vinicole provençale, le Centre de Recherche et d'Expérimentation sur le Vin Rosé a pour vocation de contribuer à l'amélioration qualitative des vins rosés en engageant des travaux d'expérimentation et de recherche (influence du terroir, conduite du vignoble, influence des dates de récolte, conduite d'une fermentation...).

Tout cela apporte de la connaissance aux vignerons provençaux don le métier est difficile. En effet, le vin rosé est précis dans son élaboration et il faut être exigeant.

Recherche sur le rosé à Vidauban (Source iconographique: Centre du Rosé) Nuancier de couleurs (robes) des vins rosés de Provence (source iconographique:C.I.V.P.)
Travaux de recherche au Centre du Rosé à Vidauban